Édito


Désir & Futur

Toute chose désirable est-elle bien ou belle ? À l’origine, l’objet de désir n’est pas nécessairement beau ou noble mais le devient. Aussi, il est plaisant de croire que le désir est l’essence de l’Homme car par nature cette sensation est tournée vers l’avenir, alors si je désire, j’avance. Sans user pour autant du « je veux donc je suis » adscite partage ses voyages, ses découvertes et son amour du style. Jamais donneur de leçon, adscite se sait dans un monde global où les cartes sont redistribuées, changeant les faces économique et culturelle de la planète. Aujourd’hui, je peux taper ces mots assis sur un fauteuil fabriqué en Italie et dessiné par Starck sous un luminaire design sortant d’un studio de Delhi en Inde. Le monde se transforme, la culture évolue, les désirs bougent, en concert avec adscite, dirigé vers demain.

Plaisir & Curiosité


« L’utilitarisme soutient […] que la seule chose désirable comme fin est le bonheur, c’est à dire le plaisir. » Une vision plaisante qui apporte à adscite d’autres branches de pensée. Si l’on fait une distinction basique des plaisirs, ils existent ceux de l’esprit – supérieurs – et ceux du corps – inférieurs. adscite approche les deux à travers ses différentes rubriques, sans classification, aucune, il jette un regard neuf sur son environnement et ce qui fait le XXIème siècle. Que le plaisir soit celui de la gourmandise ou celui de l’art, subsiste le plaisir et c’est là tout l’essentiel. adscite se complait dans votre curiosité.

Libre & Décalé

Les visions sont différentes à travers le monde, la Tour Burj Khalifa à Dubaï haute de 828 mètres symbolise la philosophie d’urbanisme de la ville alors que la Tour Triangle à Paris, montée à 180 mètres, crée des polémiques sur sa déstructuration, ou non, de la skyline Parisienne.  adscite donne directement la parole aux acteurs et se libère de toute appartenance, laissant au lecteur le choix d’apprécier telle ou telle idée. Liberté qui offre aussi à adscite son ton décalé et unique, se retrouvant dans ses productions – photo, vidéo, graphique – ou son approche des artistes – autoportrait par Stromae, conseil restaurant de Justice, le conte Chinese Man. Être Libre c’est se faire plaisir en parlant de ce que l’on aime.